Ourlets hygrophiles / Mégaphorbiaies

Ce sont des formations herbacées de grande dimension (H>1m) composées d’espèces sociales diverses (reine des prés, menthe aquatique, lotier des marais, eupatoire chanvrine, baldingère…)

 

On les rencontre aussi bien en milieu prairial sur de grandes surfaces, qu’en ourlet en lisière de boisement ou encore en bordure d’étang ou de cours d’eau. On peut également les rencontrer en sous bois (peupleraies de culture notamment).

 

Ce type de zone humide se rencontre en général sur des sols riches, engorgés une partie de l’année.

 

La mégaphorbiaie correspond généralement à un stade transitoire entre la prairie humide et le boisement humide. On la rencontre de ce fait dans les secteurs d’élevage en forte déprise agricoles (zone de piémont, fonds de vallées isolées).

Localisation dans le Tarn :

Le département du Tarn est très marqué par leur présence. On les rencontre sur tous les territoires :

Forte densité de petits plans d’eau en tête de talweg sur le Ségala et les Monts d’Alban.

Semis de grands bassins de gravière dans les vallées de l’Agout et du Tarn.

Grands plans d’eau de barrage sur les petits cours d’eau drainant les coteaux de l’albigeois et du Lauragais.

 

Délimitation de la zone :

Ceinture de végétation hygrophile associée au plan d'eau.

 

Intérêt :

Certains plans d’eau ont vu se développer une végétation riveraine dense et diversifiée du fait de leur ancienneté (lac du Merle, plan d’eau de St Ferréol), de leur quiétude ou de leur grande taille (plan d’eau de Montans, barrage de Rivières).

Lieux de stationnement, de nourrissage, d’abreuvement et (ou) de reproduction pour de nombreuses espèces animales (batraciens, libellules, canards, limicoles, rapaces…) et végétales (hélophytes, hydrophytes).

 

Menaces :

Assèchement saisonnier prolongé (lacs d’irrigation)

Marnage (retenues hydro-électriques)

Batillage (grands plans d’eau exposés aux vents dominants).

Destruction de la végétation riveraine (broyage, traitement chimique, mise en culture)

Profilage des berges en pente forte