Les Roselières / Grandes cariçaies

Ces habitats sont dominés par de grands hélophytes (roseau commun, massette à large feuille, iris des marais, lycope d’europe, laîche des rives…) formant des massifs denses, peu diversifiés et en contact direct avec la nappe ou la lame d’eau.

 

Ces habitats s’implantent souvent en queue de plan d’eau, sur des gravières ou en bordure de cours d’eau.

 

Très productifs, ces milieux produisent de grande quantité de litière, avec pour conséquence un atterrissement plus ou moins rapide du site conduisant à une évolution vers des boisements humides (saulaie, peupleraie, aulnaie-frênaie…).

 

 

Localisation dans le Tarn :

 Peu répandus dans le département du Tarn, ces milieux sont habituellement inféodés à des aménagements réalisés par l’homme (lacs, étangs, gravières…).

Délimitation de la zone :

Toute la zone délimitée par la présence des hélophytes

Intérêt :

Fixation des polluants

Diversité biologique

Zones de croissance, reproduction, stationnement, ...

Menaces :

Destruction pour faciliter des accès

Marnage

Anoxie du milieu liée à des pollutions diffuses

Régression liée à la présence d'espèces telles que le ragondin ou le sanglier.

Remblais